Plaisirs d’automne et crème de marrons…

Les plaisirs d’automne, dès le mois d’octobre, c’est : la cueillette des champignons, des châtaignes, des marrons, des pommes, des citrouilles…

  • Automne © Caroline Charuel
    Automne © Caroline Charuel

Palette gourmande de couleurs d’automne

Plaisirs d’automne. Une touche de vert. De l’ocre sur les feuilles. Doux rayons de soleil. De l’or sur ma peau. Chaleureuses tentations. Des cèpes, des champignons ronds. L’automne est la saison de la cueillette au fond des bois. Secret gardé, parfois dévoilé. Des châtaignes gourmandes dans nos paniers bien garnis. Odeurs de confitures. Des noisettes concassées. Crème de marrons, crèmes glacées, bonheurs sucrés. Une parenthèse de petits plaisirs, avant la pluie. Avant l’orage du soir. Autour d’une tasse de lait chocolaté.

Recette de crème de marrons

Crème de marrons © Caroline Charuel
Crème de marrons © Caroline Charuel

Pêché mignon

Je l’avoue, c’est un pêché mignon occasionnel… Composé de deux grandes cuillères à soupe de fromage blanc avec une cuillère à café de crème de marrons que je pose délicatement sur le dessus. Puis, je mange une cuillerée de fromage blanc en saisissant au passage une pointe de crème de marrons… Je vous assure… C’est trop bon… Alors, bien sûr, je me suis dit « Pourquoi ne pas faire une crème de marrons fait-maison pour se faire un plaisir d’automne, à savourer et à partager ?« 

Une recette gourmande et facile

Après avoir cueilli près de 400 g de châtaignes en forêt – merci à Clémentine pour nous avoir aidé pour la cueillette – j’ai suivi la recette de crème de marrons facile de Laurefrac sur marmiton.org.

Les ingrédients ?

Des châtaignes, du sucre, de la vanille et de l’eau. Donc, pour 400 g de purée de châtaignes, j’ai réduit un peu la quantité de sucre (non raffiné) à 250 g pour 1/2 verre d’eau.

Les étapes de la recette

Pour commencer, incorporer à la purée de marrons la vanille en poudre. Ensuite, préparer le sirop avec le sucre et l’eau. Une fois le sirop bien liquoreux, y ajouter la purée vanillée de marrons. Continuer à mélanger de 15 à 20 mn à feu doux. Lorsque la crème est bien prise et reste sur la cuillère, c’est prêt ! Et sincèrement, c’est Très bon ! Après avoir goûté à nouveau et à froid la crème de marrons, il me semble que 15 minutes de cuisson en fait suffisent pour que ce soit Très Très bon

Mon conseil pour la crème de marrons ?

En suivant, la recette, je vous conseillerais de prendre le temps, au moment d’éplucher les châtaignes cuites, d’en enlever toute la peau fine. Cela est un peu long et méticuleux mais nécessaire pour que la purée de marrons soit bien poudreuse. Et ce, avant d’y ajouter la vanille.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram
Twitter

"J'aime appuyer ma main sur le tronc d'un arbre devant lequel je passe, non pour m'assurer de l'existence de l'arbre - dont je ne doute pas - mais de la mienne." nous dit le poète Christian Bobin. https://www.franceculture.fr/emissions/sur-les-docks-14-15/jai-un-arbre-dans-ma-vie?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1573198516

Bravo à tous 👏
Vous pouviez citer : apogée, mausolée, périnée, pygmée, scarabée, trophée… Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive.

#Quiz L’adjectif indolent est employé pour désigner une personne « qui évite de se donner de la peine, de faire des efforts ». Par quels synonymes ce mot pourrait-il être remplacé ?