Le Jardin d’acclimatation devenu parc…

J’aimais le Jardin d’Acclimatation. J’aime un peu moins le parc qu’il est devenu.

Les nouveaux aménagements et les rénovations effectuées ont considérablement transformé le Jardin d’Acclimatation en un véritable parc d’attractions à Paris.

Désormais, après avoir payé le droit d’entrée, chacune des attractions nécessite des tickets d’accès supplémentaires, à hauteur de 2.90€ par ticket. Certaines attractions nécessitant deux tickets par personne, comme par exemple pour accéder au trampoline et profiter pleinement des 7 minutes accordées en échange des 2 tickets d’or. Si on fait l’addition avec les 42 attractions du parc, c’est jackpot !?! Chaque mètre carré du parc semble désormais rentabilisé. Et surprise, cet été, il y avait plus de monde dans les files d’attente qu’au Parc Disneyland Paris en début de saison.

Jardin d’Acclimatation avant les travaux du parc © Caroline Charuel
Jardin d'Acclimatation © Caroline Charuel

Mais au-delà du calcul financier, il est surtout dommage d’arpenter désormais le parc sans ne plus pouvoir s’y poser.

C’est-à-dire, pour y dormir, lire, pique-niquer en regardant ses enfants jouer aux jeux en bois. Et se prélasser…

En effet, balançoires, bascules et autres jeux en accès libre qui jalonnaient autrefois le jardin ont été remplacés par une attraction… Il reste un espace réservé aux balançoires à l’entrée. Et il faut parfois attendre son tour, voire parfois le réclamer… Si, si !

Même si je reconnais que certaines attractions sont vraiment à la hauteur. Le Grand 8 nous a donné son lot de sensations. Nous avons beaucoup ri. Et je mesure la chance de profiter du parc à tout moment de l’année. Mais j’aimais le Jardin d’Acclimatation. J’aime un peu moins le parc qu’il est devenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram
Twitter

"J'aime appuyer ma main sur le tronc d'un arbre devant lequel je passe, non pour m'assurer de l'existence de l'arbre - dont je ne doute pas - mais de la mienne." nous dit le poète Christian Bobin. https://www.franceculture.fr/emissions/sur-les-docks-14-15/jai-un-arbre-dans-ma-vie?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1573198516

Bravo à tous 👏
Vous pouviez citer : apogée, mausolée, périnée, pygmée, scarabée, trophée… Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive.

#Quiz L’adjectif indolent est employé pour désigner une personne « qui évite de se donner de la peine, de faire des efforts ». Par quels synonymes ce mot pourrait-il être remplacé ?